Mercredi 2 mai 3 02 /05 /Mai 09:28

La ciguë

***

cigueAujourd’hui, parlons de la Ciguë.

 

Oui, oui, c’est bien cette plante à la base du poison que Socrate, condamné à mort, a dû boire en 399 av JC.

 

Platon fait le récit de la mort de Socrate dans le Phédon dont voici un extrait :

 

« Socrate se coucha sur le dos, comme l'homme le lui avait recommandé. Celui qui lui avait donné le poison, le tâtant de la main, examinait de temps à autre ses pieds et ses jambes ; ensuite, lui ayant fortement pincé le pied, il lui demanda s'il sentait quelque chose. Socrate répondit que non. Il lui pinça ensuite le bas des jambes et, portant les mains plus haut, il nous faisait voir ainsi que le corps se glaçait et se raidissait. En le touchant encore, il déclara que quand le froid aurait gagné le torse, Socrate s'en irait. Déjà la région du bas-ventre était à peu près refroidie lorsque, levant son voile, car il s'était voilé la tête, Socrate dit, et ce fut sa dernière parole : « Criton, nous devons un coq à Asclepios ; payez-le, ne l'oubliez pas. — Oui, ce sera fait, dit Criton, mais vois si tu as quelque autre chose à nous dire. » À cette question il ne répondit plus ; mais quelques instants après il eut un sursaut. L'homme le découvrit : il avait les yeux fixes. En voyant cela, Criton lui ferma la bouche et les yeux. »
mort socrate

(La mort de Socrate, tableau de Jacques-Louis David, 1787) 

La Grande Ciguë (Conium maculatum) est une plante de la famille des ombellifères pouvant atteindre 1 m de hauteur. Sa tige est parsemée de petites tâches couleur rouille et ses feuilles sont vert foncé. Ses fleurs sont petites, blanches en ombelle. La ciguë possède des fruits qui selon la maturation sont plus ou moins toxiques, surtout quand ils sont verts. grande ciguë

Elle pousse en Europe, le long des haies et dans les lieux humides.

Lorsqu’on l’écrase entre ses doigts, il s’en dégage une odeur répugnante.

 

Les feuilles et les semences sont utilisées en usages externes en raison des nombreuses propriétés que la ciguë recèle.

 

Un analgésique (antidouleur)

En usage externe, on applique des cataplasmes de feuilles fraîches, d’huile de ciguë ou de pommade à base de ciguë.

 

Un sédatif (calmant) utilisable pour soulager la douleur de cancers inopérable.

 

Cataplasme sédatif pour les cancers inopérables du sein :

·         10 g de poudre de feuilles de ciguë

·         250 g à 300 g de pulpe fraiche de carotte crue.

Pommade sédative pour les cancers inopérables :

·         Extrait de houblon : 5 g

·         Extraits de ciguë, de jusquiame et d’opium : 1 g

·         Axonge (saint doux) : 100 g

 

Antispasmodique et anaphrodisiaque,

 

la ciguë peut être utilisée contre les raideurs musculaires et la maladie de parkinson, les spasmes, les toux spasmodiques et les érections douloureuses liées à la blennorragie (maladie sexuellement transmissible).

 

Le poison

 

La ciguë contient un poison qui paralyse progressivement les muscles et les nerfs sensitifs. À forte de dose, la ciguë cause la mort par agonie chez l’homme, les bovins, les lapins et les carnivores.

 

Par L'Apprentie Herboriste - Publié dans : Phytothérapie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Texte Libre

Les informations que vous pouvez trouver dans ce blog proviennent essentiellement des livres intitulés Phytothérapie et Aromathérapie du Docteur Jean Valnet. D'autres informations sont puisées dans des sources internet telles que wikipédia, mais aussi des sites spécialisés dans le bien-être et le soin par les plantes. 

Ce blog n'est en aucun cas exhaustif, il n'a pas non plus de vocation médicale car les données n'ont pas été vérifiées par un professionnel de la médecine.

Ce blog a davantage pour objectif de partir à la découverte d'un domaine fascinant, les plantes et leurs propriétés, afin de se réconcilier avec une médecine plus naturelle, qu'on qualifie parfois à tort de "médecine douce" ou que l'on considère comme inefficace.

Les effets des plantes peuvent être inefficaces tout comme ils peuvent être très dangereux. C'est la dose qui fait toute la différence, aussi il vaut mieux s'en referrer à un professionnel plutôt que de se prescrire soi-même des médicaments issus des plantes, surtout s'il s'agit d'une maladie sérieuse.

Je vous souhaite une bonne lecture sur mon blog.

Amicalement,

L'apprentie herboriste.
spigelie[1]

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Profil

  • L'Apprentie Herboriste
  • Secrets de Plantes
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus